Incroyable Snickers vegan (encore meilleur que les « vrais » !)

Plus jeune, j’étais accro aux snickers ! Bon je ne m’étais jamais posé la question de savoir ce qu’il y avait dedans … A 13 ans, j’étais en mode Buffy contre les vampires, Disneyland Paris et princesse Sarah ! Alors la composition du snickers autant vous dire … Oui mais voilà, en grandissant, je me suis intéressée aux compositions des produits. A ma grande surprise, le snickers n’est pas bourré de « E » dégoutants mais bel et bien rempli de sucres en tous genres.

Je voyais passer des images de barres chocolatées (un peu en mode « mars ») et je me suis dis, mais pourquoi ne pas tenter le snickers ! J’ai cherché un peu et confectionné la recette parfaite pour cette petite merveille. Très honnêtement, je trouve cette version tellement meilleure que les « vrais » barres … J’en suis même carrément accro ! Et en plus, je ne culpabilise pas car les ingrédients sont tous plus sains les uns que les autres 😀

Je vous le dis … L’essayer c’est l’adopter !

—————————————

Recette pour 10 barres :

Pour le « nougat » :
50 gr de farine de coco
50 gr de flocons d’avoine
30 gr de cacahuètes
40 gr d’huile de coco
30 ml de sirop d’érable

Pour le caramel :
200 gr de dattes medjoul
50 ml d’eau
1 cas de purée d’amandes
1 cas de purée de cacahuètes
2 pincées de gros sel
2 poignée de cacahuètes

Pour le chocolat :
100 gr de chocolat noir minimum 70%
4 cas de sirop d’érable
1 pincée de sel

—————————————

Commencez par préparer le « nougat » en mixant les flocons d’avoine et les cacahuètes jusqu’à former une poudre. Ajoutez ensuite farine de coco et mixez jusqu’à ce que la poudre soit homogène. Faîtes fondre l’huile de coco au micro ondes et ajoutez à la préparation avec le sirop d’érable. Mixez le tout.

Placez la pâte sableuse dans un plat carré recouvert de papier sulfurisé en la tassant bien. Plus elle sera tassée, plus elle tiendra lors du montage. Laissez reposer 30 min au congélateur.

Pendant ce temps, préparez le caramel. Dénoyautez les dattes et placez-les dans le mixeur avec l’eau, la purée d’amande, la purée de cacahuète et le sel. Mixez jusqu’à obtenir une texture onctueuse sans morceaux.

Versez ce mélanger sur le « nougat » à l’aide d’une spatule puis laissez reposer 1h au congélateur. Les 2 couches vont se durcir ensemble et se sera plus facile pour l’enrobage.

Une fois la pâte reposée, faîtes fondre au bain marie le chocolat noir avec le sirop d’érable et le sel. Il faut que le chocolat soit bien liquide. Pour cela, ne mettez pas le feu trop fort sinon il va durcir en fondant. Laissez refroidir quelques secondes pour ne pas vous bruler.

Coupez vos barres de tailles égales puis ajoutez les cacahuètes en les appuyant dans le caramel. A l’aide de deux fourchettes, trempez les barres dans le chocolat fondu pour les recouvrir complètement. Pour les laisser sécher, je prends ma grille de four que je retourne. Je place une feuille de papier cuisson dessous pour récupérer le surplus de chocolat et je dépose les barres à même la grille. De cette façon, le chocolat va couler dessous et les barres auront un joli enrobage 🙂

Laissez refroidir complètement le chocolat pour que les barres durcissent puis dégustez !

Vous pouvez les conserver au moins 1 semaine au réfrigérateur puisqu’il n’y a aucun ingrédient périssable à l’intérieur 🙂

Enjoy <3

 

2 Comments

  1. Bonjour,
    Je l’ai fait hier et j’avais déjà fait une autre recette et j’ai toujours le même problème. Le mélange caramel/nougat ne tient pas une fois mis au congèle, pourtant je l’ai mis 1h30-2h. Peut être que c’est du à l’huile de coco où j’ai mis 5 cuillères à soupe sachant qu’1 cuillère à soupe pèse normalement 15g. J’ai pas pesé l’huile et j’aurais ptet du.. j’ai fait un test au moment de l’enrobage mais c’était friable donc j’ai opté pour mettre le chocolat sur le mélange. Mais sinon le goût y est et c »est délicieux.. faut que je réessaye ou que je trouve une astuce pour que le mélange soit ferme et solide.

    1. Bonjour 🙂

      Alors il y a de fortes chances pour que ce soit ça … Avant de valider cette recette j’ai fais plusieurs essais … Lorsqu’il n’y avait pas assez de liquide c’était friable et lorsqu’il y en avait trop c’était friable aussi ! Il vaut mieux, au final, mettre cuillère par cuillère, jusqu’à obtenir une consistance compacte.
      Pour la congélation, moi j’évite de mettre plus de 40 min car sinon la pâte durcit trop et elle se casse en se coupant, ça peut jouer aussi ^^
      Ah c’est de la science ces petits snickers, mais c’est tellement bon <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *